Sparte et Athènes

Auteur : • Publié le 28 juin 2010 à 12:01 • Catégorie : Membres du Co-Evolution Project

Au milieu des pénuries les plus diverses qui l’affectent, l’humanité est assise sur un trésor : l’aptitude de chaque être humain à créer des richesses.

Cette proposition peut paraître paradoxale.

La « fiction directive » de notre époque est que le progrès résulte de notre pouvoir croissant sur la matière et de la capacité que nous donne ce pouvoir de produire sans cesse des substances, des outils et des technologies qui sont sensés répondre à nos besoins et résoudre nos problèmes.

Dans cette perspective, la production d’artefacts de plus en plus nombreux et sophistiqués est l’aune en même temps que la substance du progrès de l’humanité. Les efforts de plusieurs générations se sont ainsi concentrés sur l’objectif de faire plus et mieux que la Nature – les engrais, les OGM, les nouvelles molécules… – et de donner à l’homme des machines qui lui permettent de se déplacer, de calculer, de produire et d’échanger toujours plus vite.

Télécharger l’article en entier (Document Pdf, 168 Ko)

Tagué dans:

ThierryGr

est cofondateur et président de l'association "The Co-Evolution Project".
Lui écrire | Tous les articles écrits par

Laisser un commentaire