Le numéro 1 de Commencements en ligne et en accès libre

Auteur : • Publié le 19 février 2011 à 16:33 • Catégorie : A la une, Articles de la revue "Commencements", Membres du Co-Evolution Project

http://co-evolutionproject.org/wp-content/uploads/2011/07/Commencements_1_bd.pdf

Présentation

Les retombées de la crise financière de 2008 s’amplifient. Les Etats, paradoxalement ceux-là même de nations parmi les plus riches du monde, sont menacés de faillite. Nous cherchons le salut économique, de manière obsessionnelle, dans une croissance qui accélère le naufrage planétaire. Nous faisons toujours plus de la même chose et nous nous étonnons de recueillir toujours plus des mêmes résultats. Et nous voilà, avec, devant nous, vraisemblablement, des années de froidure économique.

Faut-il désespérer ? Non, si cet hiver est pour nous l’occasion de nous libérer de nos aveuglements, de remettre en question ce qui nous a conduits jusqu’ici : nos modes de vie, nos représentations de la réussite et du bonheur, nos idéologies. Non, si nous en profitons pour prendre conscience que rien n’est inéluctable et que nous sommes capables de réinventer un autre monde. Non, si nous retroussons dès maintenant nos manches pour expérimenter d’autres manières de faire et de penser. Alors que l’hiver s’installe, penser aux bourgeons du printemps, c’est cultiver l’énergie de l’espoir.

Les semences de l’avenir sont dans le présent, souvent modestes voire invisibles. Ce sont elles que Commencements vous invite à regarder. Vous avez tous déjà entendu ce commentaire devant un phénomène ou une pensée qui dérange l’ordre établi et ses croyances : « C’est marginal ! » Certes, dans la myriade de jeunes pousses qui, autour de l’arbre abattu, se tendent vers la lumière, il est difficile de dire lesquelles iront jusqu’au bout de leur croissance. Mais, ce qui est sûr, c’est qu’à moins d’une catastrophe, la forêt se reconstituera. L’essentiel est déjà là, dans la marge.

Evitons les imprécations et la culpabilité : l’humanité avance en tâtonnant. Elle explore et se réinvente. Au long des millénaires, elle a produit cosmogonies, œuvres et sociétés de toute sorte. Elle a exploré de multiples manières de vivre en lien avec l’écosystème dont elle est née. Elle apprend de ses aventures. Soyons, avec simplicité et détermination, les membres d’une humanité qui apprend.

C’est ainsi que Commencements vous propose de penser et vivre la période actuelle. Avec un soupçon d’ambition supplémentaire, nous ajouterions même : Commencements vous propose d’être les auteurs du printemps à venir.

Le modèle économique de « Commencements »
Tout le travail rédactionnel – recherche, contacts, entrevues, traductions, mise en forme des articles ou des interviewes, photographies et illustrations – est réalisé bénévolement, de même que la mise sous pli. Seuls sont rémunérés le maquettiste et l’imprimeur pour la réalisation physique de Commencements, le papetier pour les enveloppes et les étiquettes-adresses, La Poste pour l’acheminement.

Commencements est une publication de l’association The Co-Evolution Project.

Adhérer à l'association et s'abonner à Commencements

Tagué dans: , , , , , , , , , , , , , , , ,

ThierryGr

est cofondateur et président de l'association "The Co-Evolution Project".
Lui écrire | Tous les articles écrits par

Laisser un commentaire