11 avril 2011

Auteur : • Publié le 12 avril 2011 à 17:55 • Catégorie : Veille Fukushima


Les radiations de Fukushima atteignent la production de lait nord-américain à des niveaux plus élevés que les maximums autorisés par l’Agence de Protection Environnementale américaine.

Alors que l’EPA a fixé les seuils de radioactivité acceptables à 3 pico Curies par litre (pCi/l), des échantillons de lait prélevés ont montré à Phoenix (Arizona), une radioactivité de 3,2 pCi/l, à Little Rock (Arkansas), de 8,9 pCi/l, à Hilo (Hawaï), de 18 pCi/l.

Si le lait de vache est contaminé, cela indique probablement une contamination de l’ensemble de la chaîne alimentaire. Or la contamination interne est la plus dangereuse. Par ailleurs les éléments radioactifs déjà émis ou à venir ont des durées de demi-vie longues et se sont déjà dispersés sur une partie de la planète. Le niveau de danger pour les populations est probablement sous-estimé.

www.naturalnews.com/z032048_radiation_milk.html



ThierryGr

est cofondateur et président de l'association "The Co-Evolution Project".
Lui écrire | Tous les articles écrits par

Laisser un commentaire