28 mars 2011

Auteur : • Publié le 5 avril 2011 à 20:22 • Catégorie : Veille Fukushima


Eisaku Sato, ancien gouverneur de la préfecture de Fukushima, explique que la catastrophe a été provoquée par l’imprudence des hommes.

En 2002, Eisaku Sato avait reçu un document de l’Agence pour la sécurité nucléaire et industrielle l’informant que Tepco avait reconnu avoir falsifié le contenu de rapports d’inspection concernant des dégâts détectés sur l’enveloppe du cœur de deux réacteurs dans Fukushima Daiichi. L’Agence avait ce document en sa possession depuis deux ans.

La préfecture recevait également des lettres d’employés de sous-traitants de Tepco se plaignant du non-respect des normes de sécurités à la centrale. Ces lettres reflétaient l’inquiétude des employés pour leur sécurité en raison des conditions de travail. Ils devaient notamment effectuer les travaux d’inspection deux fois plus rapidement que ne le prescrivaient les directives.

Lemonde.fr



ThierryGr

est cofondateur et président de l'association "The Co-Evolution Project".
Lui écrire | Tous les articles écrits par

Laisser un commentaire