31 mars 2011 (7)

Auteur : • Publié le 5 avril 2011 à 20:33 • Catégorie : Veille Fukushima


Nick Clegg, vice-premier ministre britannique, a remis en question les projets de construction de nouvelles centrales en Grande-Bretagne. Il pense que l’étude confiée au patron de l’Autorité de sûreté nucléaire britannique va entraîner des règles plus contraignantes, et donc plus coûteuses, qui vont faire grimper le coût des futurs réacteurs à des niveaux exorbitants. Or son parti, libéral-démocrate, avait obtenu comme concession dans l’accord de coalition signé avec Cameron que l’Etat ne donnerait pas un penny pour subventionner la relance du nucléaire. EDF, de son côté, espère construire quatre réacteurs dans le pays.

Lefigaro.fr

Latribune.fr



ThierryGr

est cofondateur et président de l'association "The Co-Evolution Project".
Lui écrire | Tous les articles écrits par

Laisser un commentaire