31 mars 2011

Auteur : • Publié le 5 avril 2011 à 20:28 • Catégorie : Veille Fukushima


Wikileaks a découvert qu’un membre du parlement japonais avait déclaré en 2008, face à des diplomates américaines, que le gouvernement cachait des incidents nucléaires. En 2002, l’organe de surveillance responsable de la sécurité au sein des centrales mentionnait que la compagnie Tepco avait passé sous silence environ 200 incidents entre 1977 et 2002. A la suite de ce scandale, différentes centrales furent fermées, mais remises en service en 2005.

Michelcollon.info/japon



ThierryGr

est cofondateur et président de l'association "The Co-Evolution Project".
Lui écrire | Tous les articles écrits par

Laisser un commentaire