4 avril 2011 (2)

Auteur : • Publié le 5 avril 2011 à 20:39 • Catégorie : Veille Fukushima


L’industrie française est en panne d’approvisionnement en composants japonais.

Suite au séisme et au tsunami du 11 mars et à ses conséquences (usines endommagées ou détruites, coupures de courant prolongées), nombre de constructeurs et d’équipementiers japonais ont arrêté leurs chaînes de fabrication. 400 000 véhicules manquent déjà la production depuis la catastrophe. L’onde de choc s’est propagée en Occident, où des usines ont stoppé faute de composants. Sont touchés le secteur automobile, mais aussi l’aéronautique, l’électronique et la défense. Les perturbations risquent de s’intensifier au cours des prochaines semaines, une fois épuisés les stocks acheminés par bateaux. Les industriels affectés ont mis en place des cellules de crise pour réétudier dans le détail leur chaîne d’approvisionnement.

Latribune.fr



ThierryGr

est cofondateur et président de l'association "The Co-Evolution Project".
Lui écrire | Tous les articles écrits par

Laisser un commentaire