7 avril 2011 (3)

Auteur : • Publié le 13 avril 2011 à 14:38 • Catégorie : Veille Fukushima


Les risques de contamination de la France par les rejets de la centrale de Fukushima.

La CRIIRAD, à partir de ses prélèvements et analyses d’échantillons venus de France et du Japon, ainsi que du recensement et de l’étude des données disponibles, apporte une première réponse à la question des risques de contamination de la France suite à l’accident de Fukushima.

Ces informations peuvent concerner d’autres pays européens, comme l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, ou l’Italie, car la contamination de l’air y est globalement identique.

Aux Etats-Unis par contre, les niveaux de contamination peuvent être dix fois supérieurs.

L’absence d’irradiation par les masses d’air contaminé est confirmée sur la base des mesures effectuées. Il en est de même pour le risque associé à l’inhalation des aérosols et halogènes radioactifs présents dans l’air. La mise en œuvre de contre-mesures, confinement à domicile ou prise de comprimés d’iode stable, n’est donc pas justifiée, dans le contexte actuel.

Concernant l’eau de pluie, la CRIIRAD déconseille de l’utiliser comme source principale d’alimentation, surtout pour de jeunes enfants

Concernant les aliments à risques potentiels (végétaux à larges feuilles type salades, blettes, épinards, choux, oseille, sauf s’ils sont cultivés sous serre, et lait et fromage frais, surtout de chèvre et de brebis), les risques sont très faibles. Mais si l’on tient compte de la durée possible de la contamination, et de la vulnérabilité de certains groupes de populations (enfants de 0 à 2 ans, femmes enceintes et femmes qui allaitent), il semble utile d’éviter que les aliments sensibles constituent, sur les prochaines semaines, la base de l’alimentation de la famille.

En France, donc, l’impact de Fukushima reste très faible. Il en va tout autrement au Japon.

Criirad.fr



ThierryGr

est cofondateur et président de l'association "The Co-Evolution Project".
Lui écrire | Tous les articles écrits par

Laisser un commentaire